Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient

1939-2015
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Somua S 35(France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Somua S 35(France)   Dim 29 Mar 2009, 18:24

Il sera produit a 400 exemplaire et son rôle lors de la campagne de France sera pas négligeable au début,étant le char Français le plus costaud de cette période il était équipé d'un blindage incliné et d'un canon tube de 47 mm,somua pour:Société d'Outillage Mécanique et d'Usinage d'Artillerie un fleuron de l'industrie d'armement française,sa fabrication très innovant pour l'époque car complètement moulé et interchangeable,après la capitulation de juin 1940 les Allemands récupère ce SOMUA et en font un chars pour leurs unités qui combattent a l'est et dans les pays comme la Yougoslavie...peu après il sert de char d'entraînement et sera meme offert au troupes Italienne...d'un poids de 19 tonnes et d'un arment complet 1 canon de 47 mm et d'une mitrailleuse Reibel de 7.5mm...son heure de gloire sera pour l'armée Française le 11 mai 1940 a Maastricht-Tongres lors des combat entre chars Allemands et Français Smile

Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Dim 29 Mar 2009, 18:26

Reconditionné Allemand:


Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Lun 30 Mar 2009, 14:37

le char de cavalerie considéré comme le meilleur char de son époque, et oui il est Français, dommage qu'on n'en est pas eu plus.....

Le S-35 fut aussi employé par la Wehrmacht pour l’entraînement des équipages, les missions de police et même. en nombre limité. sur le front de l’Est. Les Allemands donnaient à ce type de char la désignation de PzKpfw 35C 739 (f). Certains furent aménagés en blindés de commandement et quelques-uns livrés aux armées italiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Lun 30 Mar 2009, 17:01

Je l'adore ce char il fait partie des engins qui mérité mieux et du reste si les troupes Allemande l'ont utilisé c'est qu'il valait le coup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Mer 08 Avr 2009, 14:55


Et voici le char de cavalerie considéré comme le meilleur char de son époque, le Somua S35.

Au début des années 1930, la cavalerie française lança un appel d’offres pour un blindé devant être désigné AMC (automitrailleuse de combat). Un véhicule répondant aux spécifications fut construit par la SOMUA (Société d’Outillage Mécanique et d’Usinage d’Artillerie) de Saint-Ouen et porta le nom de Char S-35.

La fabrication avait atteint les 500 unités le jour de l’armistice. Les 1 re et 2e Divisions légères mécaniques (DLM), toutes deux aux ordres de la 7e Armée, et la 3e DLM, sous l’autorité de la Iere Armée, comptaient chacune 87 S35. La 6e Division légère de cavalerie (DLC) de Tunisie en alignait 50 et quelques-uns servaient aussi à la ile Division cuirassée de réserve (DCR). Char pour char, le S-35 faisait mieux que se défendre face à tous les engins allemands de l’époque, mais un mauvais emploi tactique lui offrit peu de chances de montrer sa valeur, sauf dans quelques actions isolées.

Le S-35 avait un bon blindage, une bonne mobilité et une bonne puissance de feu ; mais son défaut principal - et traditionnel chez les blindés français - réside dans le fait que le chef de char était également canonnier et pourvoyeur. La coque se composait de trois sections coulées, c’est-à-dire le soubassement la superstructure frontale et la superstructure arrière, assemblées par boulonnage.

L’épaisseur maximale de la coque était de 41 mm. Le chauffeur s’installait a l’avant gauche, juste devant son écoutille personnelle, le plus souvent laissée ouverte lorsque le char faisait mouvement vers le front L’opérateur radio avait son poste à la droite du chauffeur.

La voie d’accès normale pour ces deux hommes était une trappe dans la paroi gauche de la coque ; un trou d’homme dans le soubassement offrait une possibilité d’évacuation en cas d’urgence. La tourelle, également coulée, au blindage maximum de 56 mm, était identique à celle des Char BI-bis et D2. L’armement principal consistait en un canon SA 35 de 47 mm, qui pointait en site de +180 a -180 et en azimut sur 3600, la rotation de la tourelle étant assistée par un moteur électrique.

Le 47 mm pouvait tirer une munition soit perforante soit brisante, le maximum de vitesse initiale atteignant les 670 m/sec. Une coaxiale de 7,5 mm Modèle 31 était mon tée à droite de l’armement principal. Cette arme étai remarquable par son champ de tir en direction limité 100 de part et d’autre du canon. L’emport en munition était de 118 coups de 47 mm et de 1 250 coups de mitrail leuse. Un emplacement était prévu sur la coupole du ch€ de char pour une autre 7.5 mm, cette fois pour la défens antiaérienne.

Cette dernière arme semble n’avoir pas ét utilisée au combat le malheureux chef de char n’ayant déja que trop de pain sur la planche !

Le moteur et l’ensemble de transmission se situaient à l’arrière de la coque, le moteur à gauche et le réservoir à « auto-obturation" à droite. Le compartiment moteur était séparé de la chambre de combat par une cloison pare-feu. Le train de roulement groupait sur chaque côté deux ensembles, chacun de quatre bogies montés par paires sur des bras articulés, lesquels étaient servis par des ressorts semi- elliptiques.

A l’arrière, le neuvième bogie avait son propre ressort. La roue tendeuse était à l’avant, le barbotin à l’arrière et l’on notait deux petits galets supports. La partie inférieure du train recevait la protection d’une couverture blindée pouvant se relever pour donner accès aux ensembles de bogies.

Le S-35 fut aussi employé par la Wehrmacht pour l’entraînement des équipages, les missions de police et même. en nombre limité. sur le front de l’Est. Les Allemands donnaient à ce type de char la désignation de PzKpfw 35C 739 (f). Certains furent aménagés en blindés de commandement et quelques-uns livrés aux armées italiennes.

Caractéristiques
Classe : char de cavalerie
Postes d’équipages : 3
Vitesse maximale : 40 km/h
Poids : 19,5 t
Quantité produite : plus de 400.
Canon : SA Mle 37, 47 mm long
Obus : 28 HE et 90 AP 12 coups par minute (rechargement 5 sec)
Vitesse de traverse : 360° en 41 secondes
Mitrailleuse coaxiale : 7,5 mm Munitions, 21 recharges de 75 balles
Somua S35 - Musée des Blindés de Saumur - France
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Mer 08 Avr 2009, 15:57

Magnifique ces Chars Very Happy une belle réussite pour l'armée Française Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Mer 08 Avr 2009, 17:36

Vue de face:

Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Mer 08 Avr 2009, 18:12

Allemand qui jubilent devant la capture d'un Somua:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Somua S 35(France)   Aujourd'hui à 18:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Somua S 35(France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Somua
» 29D -autobus Somua parisien. - 1952 -
» [Le Trombinoscope] Pour reconnaître les trombines
» [WoT] Offre spéciale : prototypes français
» Armée du Chaos à 50$ et autres armées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient :: WW2: les forces du conflit :: Véhicules de guerre-
Sauter vers: