Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient

1939-2015
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA BATAILLE DE BUDAPEST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 12 Fév 2010, 16:00

Tombez aux mains des Russes eux était un affront pour les Nazis et leurs alliés Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 12 Fév 2010, 16:04

Seren David a écrit:
Tombez aux mains des Russes eux était un affront pour les Nazis et leurs alliés Twisted Evil
D'autant que ce n'est à cette époque un secret pour personne que les conditions de captivité cotée Russe sont déplorables!
Beaucoup d'unité combattante en fin de guerre se sont enfui du front Est pour ce livrer entièrement à l'armée Américaine!
slts
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 12 Fév 2010, 16:08

gustite a écrit:
Seren David a écrit:
Tombez aux mains des Russes eux était un affront pour les Nazis et leurs alliés Twisted Evil
D'autant que ce n'est à cette époque
Citation :
un secret pour personne que les conditions de captivité cotée Russe
sont déplorables!
Beaucoup d'unité combattante en fin de guerre se sont enfui du front Est pour ce livrer entièrement à l'armée Américaine!
slts
Coté Allemand ce n'est guère mieux Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mar 16 Fév 2010, 20:31



Les positions des différentes unités(les principales)et les gains (en rose) entre le 25 décembre et le 4 janvier 1945 des forces soviéto-roumaines.


Dernière édition par alexderome le Mer 17 Fév 2010, 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mer 17 Fév 2010, 14:30

Super Alex, c'est une visualisation bien nette !
Ca aide a comprendre cette bataille!
slts
cheers
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mer 17 Fév 2010, 14:39

C'est des heures de travail au.....travail
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mer 17 Fév 2010, 14:51

alexderome a écrit:
C'est des heures de travail au.....travail
Bien heureux que tu puisse assouvir ta passion sur ton lieu de travail Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mer 17 Fév 2010, 16:46

gustite a écrit:
alexderome a écrit:
C'est des heures de travail au.....travail
Bien heureux que tu puisse assouvir ta passion sur ton lieu de travail Very Happy Very Happy Very Happy
Oui,quand la passion nous tiens Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 19 Fév 2010, 00:18

29 décembre: les plénipotentiaires russes

Staline, désireux de s'emparer de Vienne le plus rapidement possible avant la conférence de Yalta autorise Malinovsky à rechercher la capitulation des forces assiégées. A Pest, c'est le capitaineMiklos Steinmetz, au nom du 2e Front d'Ukraine qui doit accomplir cette mission. Les conditions sont "honorables" : les militaires sont assurés de retrouver leur patrie aussitôt la fin de la guerre, soins et nourritures sont assurés. Avant même que sa jeep atteigne les lignes hungaro-allemandes, elle explose, vraisemblablement sur un champ de mines.
A Buda, c'est le capitaine Ilya Ostapenko qui vient au nom du 3e Front d'Ukraine. Avec 2 autres militaires,yeux bandés, ils sont accompagné au QG de la 8.SS Kav.Div. où Pfeffer-Wildenbruch refuse catégoriquement. Dès leur retour dans la no man's land, des coups de feu se déclenchent des lignes hongroises, le capitaine Ostapenko est tué dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 19 Fév 2010, 00:19

LES COMBATS DE PEST : 29 DECEMBRE 1944 - 18 JANVIER 1945

Le lendemain de l'épisode des plénipotentiaires, le 30 décembre commence l'offensive. L'artillerie, de tout calibre, se déchaine pendant 3 jours, jusqu'à 7 à 10 heures d'affilée, accompagné d'une bombardement aérien. La population se terre dans les caves des immeubles. Quant aux artilleurs assiégés, ils doivent économiser leur munitions. Les combats ont lieu dans un arc de cercle des quartiers périphériques : Rakospalota, Rakosszentmihaly, Matyasfold, Pestszentimre, Pestszentlorins et Soroksar. Les 10 et 12 Division hongroises perdent du terrain avec d'importantes pertes humaines, la 13 Pz.D. tente bien de contre-attaquer mais est clouée sur place. La 22 SS Kav.Div. Maria-Theresa est contrainte d'évacuer Pestszentimre le 31 décembre.

1er janvier-5 janvier 1945
LES COMBATS DE PEST : 29 DECEMBRE 1944 - 18 JANVIER 1945

Le
lendemain de l'épisode des plénipotentiaires, le 30 décembre commence l'offensive. L'artillerie, de tout calibre, se déchaine pendant 3 jours, jusqu'à 7 à 10 heures d'affilée, accompagné d'une bombardement aérien. La population se terre dans les caves des immeubles. Quant aux artilleurs assiégés, ils doivent économiser leur munitions. Les combats ont lieu dans un arc de cercle des quartiers périphériques : Rakospalota, Rakosszentmihaly, Matyasfold, Pestszentimre, Pestszentlorinz et Soroksar. Les 10 et 12 Division hongroises perdent du terrain avec d'importantes pertes humaines, la 13 Pz.D. tente bien de contre-attaquer mais est clouée sur place. La 22 SS Kav.Div. Maria-Theresa est contrainte d'évacuer Pestszentimre le 31 décembre.

1er janvier-5 janvier 1945
Nouvelle offensive russe sur les positions des 10 DI et 12DI (de réserve) sur Rakospalota. La rivière Rakos est franchie, une brêche est ouverte dans laquelle s'engouffrent les fusiliers du 30e Corps. Quant au 18e Corps, il s'approche de la piste de secours du champs de course, les approvisionnements aériens ne s'effectuent plus qu'à Buda, dans le Vermezö et sur l'aérodrome de Csepel. Le général Schmidhuber prend le commandement de toutes les troupes de Pest.

La barge
Une barge de 40 tonnes, remplie de munitions et manoeuvrée par des volontaires SS part de Györ à l'ouest du pays, sur le Danube. Après un périple de 140 km, elle arrive à Leanyfaly, à 17 km de Budapest, où des vedettes de la flotille du Danube effectuent le transbordement.
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 19 Fév 2010, 01:23

Toujours aussi navrant ces allemands pour ne pas dire lâche...tirer dans le dos d'un émissaire qui vient leur demander la reddition!
Consternant!
Ps : on ne voit pas la photo de la barge!
slts
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 19 Fév 2010, 02:39

Il n'y a pas de photo, je n'en ai pas trouvé, concernant la mort d'Ostapenko, les circonstances sont mal élucidées, il a été reçu par l'EM de la 8 SS Kav.div., durant son retour il y eut un échange de tirs et ses 2 compagnons réchappèrent.
Cependant, la garnison allemande, composée en majorité de SS : 8.SS Kav.D. Florian Geyer, 22 SS Kav.D. Maria Theresa, SS Polizei ... ne se faisait pas de doute en cas de capture, c'est pourquoi lors de la tentative de percée(j'y reviendrai), beaucoup, blessés, ont préféré se suicider. Ce fut une lutte à mort entre les 2 camps : SS contre armée rouge et hongrois contre roumains.
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 19 Fév 2010, 13:16

Merci Alex poiur ces précisions
slts
cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 26 Fév 2010, 05:12

Pour prendre Pest, les Russes vont changer de tactique : plus d'attaques frontales meurtrières. Fort de leur expérience à Stalingrad, bien que le nombre de vétérans soit peu élevé, ils vont utiliser des groupes d'assaut pour prendre bloc par bloc des quartiers entiers.

5 JANVIER - 18 JANVIER 1945 : les combats et la chute de PEST

La situation au 5 janvier : les troupes soviéto-roumaines ont enfoncé les lignes de défense de Pestùjhely à Zùglo (voir flèches blanches sur la carte) et s'approchent dangereusement du champ de courses privant les assiégés privant les assiégés d'un terrain de secours précieux. La plupart des ravitaillements s'effectuent à Buda sur un pré appelé Vermezö '(le pré du sang : en 1795 furent exécutés des Jacobins complotant contre les Habsbourg pour le rétablissement d'une république à l'image de la France) et ce sont des planeurs qui y atterrissement pilotés par adolescents de la HJ. Ujpest (au nord) est tenu par la Feldherrnhalle Pz.D.
Au sud, le 18e Corps de Fusiliers a atteint Soroksar point-clef de la défense de l'ile de Csepel où sont installées les principales usines d'armement (Frommer, Manfred Weiss...) L'autre terrain d'aviation situé sur Csepel est sous le feu de l'artillerie russe, rendu inutilisable. La 22 SS Kav.D Maria Theresa évacue Soroksar, le 6 janvier.

Le 7 janvier, après 9 contre attaques infructueuses du bataillon d'artillerie d'assaut Billnitzer et de la 22 SS Kav.D,sont obligé de se retirer de Kobanya.
La poche de Pest est sur le point d'être divisée en 2. Les assiégeants ne sont plus qu'à 4 km des rives du Danube
Pour éviter un encerclement total, le général Schmidhuber décide de faire replier d'Ujpest (nord de Pest) la FHH Pz.D.

Le 9 janvier, le champ de courses est pris par le 7 C.A. roumain du général Sova. Au Varosliget (situé derrière la Place des Héros), ils sont opposés à la FHH, les Gendarmes royaux et le bataillon de la Police de Budapest. La 13 Pz.D monte une contre-attaque soutenue par les tankettes Ansaldo des Gendarmes qui sont toutes détruites.
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 26 Fév 2010, 05:17

Le 13 janvier, la FHH Pz.D réussit à stopper l'avance russe, le général Afonyin commandant le groupe d'assaut de Pest décide de porter son effort sur la gare de l'Ouest (Nyugati Palyaudvar) prise le 15.
La 10 Division d'Infanterie de réserve qui ne s'était pas fait remarquer par sa combattivité lutte dans des combats d'une extrême violence contre les Roumains, l'ennemi héréditaire à la gare de l'Est (Keleti palyaudvar). Son chef le colonel Sandor Andras abandonne ses hommes pour se rendre aux Russes.
Le 15 janvier, un des premiers des magnifiques ponts de Budapest à sauter est le pont Horthy (de nos jours Petöfi Hid) puis c'est au tour du pont François-Joseph (Szabadsag Hid, aujourd'hui)
La chute de Pest n'est plus qu'une question de jours.
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Ven 26 Fév 2010, 16:15

Que de précisions Alex!
Félicitations
cheers
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Sam 27 Fév 2010, 03:59

17 janvier 1945 : la chute de PEST

Le général Malinovski décide de retirer des combats le 7e Corps roumain du général Sova en raison des pertes (23000 morts, blessés ou prisonniers). Une autre raison est qu'il ne souhaite pas partager la victoire, et que lorsque les Hongrois affrontent les Roumains, ils se montrent plus combattifs et retardent ainsi la prise de Pest.

Le périmètre défensif se réduit à une portion congrue : un arc de cercle partant du pont Marghit (nord), les Grands Boulevard (Nagykorut) jusqu'au pont François-Joseph.
A 7h30 du matin, Pfeffer-Wildenbruch reçoit l'ordre d'évacuer finalement Pest par les 2 ponts restant : le Lanchid (pont des Chaînes) et le pont Erszebet. La population, affolée se précipite causant des embouteillages, sous les feux de l'artillerie russe et des mitraillages des Sturmovik. Les Feldgendarmes tentent de mettre un peu d'ordre dans cette pagaille, priorité à la Feldherrnhalle Pz.D., la 13 Pz.D. et toutes les unités qui souhaitent continuer le combat. Beaucoup de soldats hongrois restent cachés dans Pest pour en finir avec la guerre.
Les 2 ponts sont finalement détruits à 19 H00.
Les dernières poches de résistance dans Pest se rendront 2 jours plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Dim 28 Fév 2010, 15:52

Sacré fin de bataille
cheers
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Dim 28 Fév 2010, 19:40

....Celà pour Pest, maintenant les Russes doivent assiéger Buda at les Allemands vont entreprendre 3 tentatives de dégagement appelées Konrad, donc, ce n'est pas fini....
ALEX
Heureusement que vous n'êtes pas pressés car je suis un peu lent...
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mar 02 Mar 2010, 06:21

LES OPERATIONS KONRAD

Dés le début de l'encerclement de Budapest, Hitler a refusé de réduire le kessel uniquement à Buda, plus facilement défendable par sa topographie, mais interdit toute tentative de percée pour rejoindre les lignes allemandes.
Il fait appel à un spécialiste qui a réussit à rompre l'encerclement de Tcherkassy : le général SS Otto Gille.
Le transfert du IV SS Pz. Korps de Pologne en Hongrie s'effectue dans le plus grand secret, parvenant à brouiller l'espionnage soviétique.
SS-Obergruppenfuhrer Otto Gille

Le IV SS Pz. Korps est composé de 2 divisions d'élite :
3 SS Pz.D Totenkopf : kommandeur Bg Helmutt Becker
5 SS Pz.D. Viking : kommandeur : Oberführer Karl Ullrich

L'urgence de la situation et la célérité de la mise en place de l'opération pour l'effet de surprise ,font que ces 2 divisions arrivent en Hongrie diminuées d'un potentiel en fantassins.

Deux options sont choisies : par le nord, mais il faut passer à travers les Monts Pilis (les Ardennes hongroises), montagneux mais itinéraire le plus court.
Option sud (opération Paula), par Szekesfehervar et la ligne Marghit, à travers la plaine transdanubienne, permettant le déploiement d'une force blindée, mais exigeant plus de temps et également de carburant.

Finalement, c'est l'option nord qui est choisie.


KONRAD I
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mar 02 Mar 2010, 06:52

KONRAD I

Le IV SS Pz. Korps démarre son offensive le 1er janvier 1945 de Tata. Dans la région de Sütto, la 96. ID traverse le Danube et établie une tête de pont sur les arrières russes.
Le 6 janvier la SS PzD; Viking est arrêtée à Bicske par le 18e Corps blindé. Tolboukhine rameute des renforts. Le IV SS Pz. Korps bifurque plus au nord, longeant le Danube atteint Esztergom, traversant les monts Pilis arrive à Piliszentkereszt le 12. Budapest est à moins de 20 km. Les pertes subies, le risque de se faire couper de ses arrières, l'ordre d'Hitler d'interdire aux assiégés de tendre "la main" au IV Korps et le refus d'évacuer Pest firent que l'offensive s'arrêta et que le IV PZ Korps fut envoyé au sud pour Konrad II.
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mar 02 Mar 2010, 12:48

C'est quand même incroyable l'acharnement de Hitler en fin de guerre à vouloir croire encore a son armée.....Il était vraiment complètement fou, incompétent et mégalo!
Combien de mort pour rien.....
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur


Nombre de messages : 1823
Date d'inscription : 21/03/2009

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mar 02 Mar 2010, 14:55

gustite a écrit:
C'est quand même incroyable l'acharnement de Hitler en fin de guerre à vouloir croire encore a son armée.....Il était vraiment complètement fou, incompétent et mégalo!
Combien de mort pour rien.....
Tout a fait Gustite,jusqu'au bout ce malade d'hitler crut a une armée forte et conquérante alors que cette dernière n'était pratiquement plus Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Mar 02 Mar 2010, 17:10

Néanmoins, ils ont été près de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
alexderome
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 51

MessageSujet: Konrad II et Konrad III   Mer 03 Mar 2010, 04:29

KONRAD II : 6 janvier - 12 janvier 1945
Konrad I n'aboutissant pas, l'option sud, initialement préférée par Hitler et Guderian est déclenchée : le groupement Breith (III Pz. Korps) s'élançant d'entre Szekesfehervar et Mor vers le saillant des collines Verstes en détruisant la 4e Armée de la Garde et la 46e Armée.
Les opérations débutent le 6 janvier 1945. Malinovski prévoyant cette offensive renforce le 20e Corps de Fusiliers de la Garde dans la région de Szekesfehervar et lance une contre-attaque de la 6 e Armée de la Garde au nord, le long du Danube en direction de Komarom.
Les mauvaises conditions climatiques, le terrain boueux et la présence de renforts arrêtent l'offensive du groupement Breith à Zamoly le 9 janvier , qui a perdu les 3/4 de ses blindés.

Pendant ce temps, au nord, les panzer de la Viking traversent les monts Pilis et arrivés à moins de 20 km de Budapest reçoivent l'ordre de faire demi-tour.
Malinovski, exaspéré par la lenteur du siège, Budapest doit tomber le plus rapidement possible afin que l'Armée Rouge puisse arriver à Vienne avant les Alliés, desserre son étreinte autour de la capitale, espérant une sortie des assiégés, qu'Hitler refuse à autoriser.

KONRAD III:18 janvier - 27 janvier 1945[/size][/u]

Le IV SS Panzer Korps est redéployé du nord au sud en une semaine et dans le plus grand secret dans la zone comprise entre le lac Balaton et Szekesfehervar.
Le 18 janvier, à la plus grande surprise des soviétiques - les panzer allemands utilisant pour la première fois des appareillages de visée nocturne à infrarouges- le IV SS Pz. K bouscule le 7 Corps Mec. (manquant de peu l'anéantissement total faute de réserve d'infanterie allemande), et atteint le Danube à Dunapentele (aujourd'hui Dunaujvaros ex Sztalinvar), aidé par la Luftwaffe qui bombarde les positions russes.
Le 22 janvier, Szekesfehervar est repris après d'âpres combats de rue menés par le Kampfgruppe Ney (SS hongrois)** et au prix de lourdes pertes (25% de pertes : morts, blessés, disparus), puis remontant sur Baracska, franchissant le cours d'eau gelé Vali-viz. Budapest est à 20 km le 26 janvier.

Staline craignant d'avoir à donner l'ordre d'évacuer la Transdanubie car son objectif est d'arriver à Vienne avant les Anglos-américains, les Malinovski manœuvrer. Celui-ci retire des troupes placées à Buda, destinées à empêcher toute sortie (104 Corps de Fusiliers et 23e Corps blindé), lance une contre-attaque en direction de Baracska et au sud, de Simontornya.
Craignant d'être coupés de leurs arrières par les attaques venant du lac Velence et de Simontornyia, les troupes allemandes se retirent de Transdanubie, tout en conservant Székesféhervar.

Malgré ces 3 échecs, Hitler persistera à mener des offensives, moins pour secourir la garnison de Buda, que pour préserver Vienne (sa ville) et les champs pétrolifères à l'ouest de la Hongrie.
Nous retrouverons de nouveaux combats lors de l'opération
Frülingservacher





[i]Afin de mieux comprendre le déroulement de ces opérations il y aura une carte"maison" prochainement
A suivre
ALEX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA BATAILLE DE BUDAPEST   Aujourd'hui à 21:26

Revenir en haut Aller en bas
 
LA BATAILLE DE BUDAPEST
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bataille de Budapest 1944-45 - Maria Theresia
» Bataille de Budapest - 1944-45
» Artillerie durant la bataille des Ardennes (1944)
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Bataille à la Couronne de Glace [Récit à compléter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient :: Les théâtres d'opérations :: La guerre en Europe-
Sauter vers: